Jardin expérimental

Mode d’emploi

C’est quoi ?

Le jardin expérimental est un lieu de convivialité, partage et apprentissage collectif autour du jardinage, de l’alimentation et de la gestion des déchets de cuisine.

Ce jardin est un “commun“, une ressource pour tout le quartier. Les habitant.e.s en prennent soin et en profitent ensemble. Des moments conviviaux (ateliers, repas, visites…) sont proposés régulièrement.

Pourquoi ?

Ce jardin a pour objectif de :

  • cultiver ensemble fruits, légumes et plantes à tisanes,
  • gérer nos déchets de cuisine avec un procédé alternatif appelé bokashi,
  • partager nos savoir-faire et ressources, de l’assiette à la terre et de la terre à l’assiette,
  • expérimenter des objets et solutions low-tech adaptés au jardin.

C’est un terrain d’expérimentation pour apprendre ensemble à se débrouiller autrement.

Qui peut venir ?

Le jardin est à disposition de tou.te.s les habitant.e.s du quartier et notamment des personnes ne disposant pas d’un jardin.

Quand peut-on venir ?

La jardin est ouvert sur des créneaux réguliers (horaires indiqués à l’entrée)pour accueillir les personnes curieuses de découvrir le projet. Il peut aussi être ouvert ponctuellement lors d’évènements particuliers.

Il est accessible en permanence aux adhérents qui sont libres de venir jardiner ou bricoler à tout moment, dans le respect du projet collectif et des expérimentations en cours (cotisation à prix libre à partir de 2€/an).

Il est accessible sur rendez-vous aux structures du quartier qui en font la demande.

Comment participer ?

Au jardin, un plan d’aménagement ainsi qu’un “journal de chantier” (sous forme d’un grand tableau) permettent de suivre les projets en cours et d’y participer activement.

Qu’est-ce qu’on y trouve ?

Les premières initiatives proposées sont les suivantes :

  • des ateliers de partage de savoir-faire (cuisine, jardinage, bricolage) : gratuits et ouverts à tou.te.s,
  • une grainothèque : pour récolter et partager des graines entre jardinier.e.s,
  • un panier suspendu : pour partager fruits, légumes ou autres aliments,
  • seaux, démarreur et bacs bokashi : pour trier et valoriser les déchets alimentaires (pour les adhérent.e.s bokashi).

D’autres propositions seront expérimentées petit à petit selon les envies et idées de chacun.e.